Biographie

Posté le par
Un parcours atypique

Il est difficile d'imaginer un parcours plus atypique que celui de Philippe Coulange.

Formé en privé par Maître Bernard Teulon, et surtout par Angèle Akinian, élève du grand pédagogue Heinrich Neuhaus, qui lui a transmis les meilleures traditions de l'école pianistique russe, dans son Académie de piano, d'où il est sorti avec la plus haute distinction. Il a aussi reçu l’enseignement et les conseils de certains grands interprètes de notre époque (en particulier Madeleine de Valmalète, Sviatoslav Richter, Stanislas Neuhaus …). C’est donc un double enseignement que reçoit Philippe Coulange : celui de l’Ecole française que lui transmet Bernard Teulon et celui de l’école russe qu’il reçoit d’Angèle Akinian. Cette formation confère puissance et subtilité à son jeu.

Il a rencontré le compositeur Henri Sauguet, directeur  du Conservatoire européen de Paris  avec lequel il eut l’opportunité d’échanger « de musicien à musicien » et qui lui a apporté un grand appui dans sa carrière de compositeur.

HPIM0453 BON POUR CD Y

Un musicien féru d'Histoire et d'histoire de la musique

Philippe Coulange se passionne aussi pour l’histoire de la Musique. Chercheur infatigable, il enrichit constamment son répertoire d’œuvres classiques et modernes retrouvés au hasard de ses recherches et s’attache à faire revivre des compositeurs injustement oubliés ainsi que des compositions totalement inédites ou tombées dans l’oubli.

Invité dans plusieurs festivals, il a remis à l’honneur la musique de Déodat de Séverac lors du Festival de Saint-Girons en 1993 ; il propose aussi des Soirées Pianistiques, présentées sous forme de causeries-récital dans lesquelles le pianiste sort des sentiers battus afin de proposer une conception différente de la musique et des arts.

Des récitals présentés avec passion et humour

Conférencier autant que pianiste, Philippe Coulange choisit de faire partager son amour de la musique en prenant soin de présenter les œuvres qu’il joue en concert et d’établir un dialogue avec le public. Il explique ainsi le sens de l’œuvre, le contexte dans lequel elle a été créée, ainsi que certains aspects de la vie du compositeur, par des anecdotes qui permettent tant à l’amateur éclairé qu’au néophyte, de pénétrer plus intimement le cœur du morceau joué. Il souhaite de cette manière contribuer rendre la musique classique plus facile à aborder.

PHILIPPE COULANGE PIANO accoude.resized

Un jeu d'une grande musicalité pour un artiste très intériorisé

Philippe Coulange est un artiste authentique dont la démarche sincère résulte d’une grande intériorité et s’exprime dans une atmosphère intime et sobre souvent dans une demi pénombre éclairée à la lumière des chandeliers.
Philippe Coulange se distingue de pianistes actuels par un jeu qui privilégie l’intimité et le sentiment par rapport aux prouesses techniques. Son toucher vise surtout à retrouver l’art de rendre chantant le piano. Il se caractérise par un jeu subtil, très expressif et extrêmement musical, qui élabore savamment  toutes les nuances du piano au service de la palette des sentiments et des émotions.

Lorsqu’il joue, Philippe Coulange adopte un attitude très discrète, s’interdisant tout panache pour s’effacer devant la musique.

Partager des moments de musique et soutenir des causes humanitaires

La démarche de Philippe Coulange est d’aller vers tous les publics pour faire partager la musique. Les interventions qu’il propose dans les écoles, dans les M.J.C. montrent que la musique peut être un moyen pédagogique extraordinaire. C’est un lieu d’apprentissage, de la citoyenneté, un univers à partager en famille et entre amis.
L’enfant découvre le plaisir de créer et l’effort qui génère la satisfaction. La musique à l’école ou en M.J.C. offre une ouverture vers la musique qui permet aux enfants soit d’approfondir cette découverte en se dirigeant ensuite vers d’autres structures pour y apprendre une instrument, soit tout simplement d’avoir envie de se rendre  au concert.

Philippe Coulange se rend aussi régulièrement auprès des personnes âgées résidant en maison de retraite pour leur faire partager un  moment de musique. En effet, dès sa naissance, l’être humain est sensible à la musique, et le reste jusqu’à la fin de sa vie. La musique apport un bénéfice certain aux personnes dépendante et souffrant de troubles neurologiques et de troubles de la mémoire. Les résultats sont là : après chaque récital, le groupe de résidents, bercé par la musique, se trouve apaisé.

Philippe Coulange donne également des concerts au profit d’actions humanitaires menées par des associations caritatives. Il ne demande aucune participation financière et fournit la publicité et l’instrument.

philippe_au_piano.resized

4 Des réflexions sur “Biographie

  1. Teboul Marietta

    Bonjour, 

    Je suis une élève de M. Teulon au conservatoire de Martigues et je cherche des photos de lui – un souvenir. Si vous en avez je vous serai gré de ben vouloir les numériser et de me les envoyer. Merci d'avance. Salutations.

    Répondre
  2. philippe

    Bonjour et désolé du retard apporté à ma réponse.

    Pouvez-vous me laisser une adresse mail, fin que je puisse vous envoyer plus aisèment des documents.

    Merci. A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *